Nicolas Lunven et Gildas Mahe, impériaux autour de la Bretagne

Nicolas Lunven et Gildas Mahe, impériaux autour de la Bretagne Mahé

Les deux marins – régatiers, embarqués à bord du Figaro Bénéteau 2 aux couleurs de l’assureur Generali, remportent Tour de Bretagne à la Voile . En terminant 3 fois à la deuxième place, 1er, 5e, 11e et 10e , Nicolas et Gildas, grâce à une grande complémentarité, à une vitesse impressionnante et des choix stratégiques et tactiques payants, s’adjugent avec brio l’épreuve après une semaine de navigation idyllique entre Saint-Malo, Lézardrieux, Camaret-sur-Mer, Lorient, Groix, Quiberon et Piriac-sur-Mer. Gildas Mahé devient le recordman de victoires sur le Tour de Bretagne avec trois au compteur alors que Nicolas Lunven gagne pour la deuxième fois la compétition réservée au duo, aficionados de la monotypie. Le vannetais, vainqueur, cette année, de la Solitaire Urgo Le Figaro et de la Solo Maître Coq, continue son bonhomme de chemin en tête du classement du Championnat de France élite de course au large en solitaire. Prochain rendez-vous le 17 septembre avec la Douarnenez Fastnet Solo…

Nicolas Lunven : « Ce Tour de Bretagne à la voile s’est vraiment déroulé dans des conditions parfaites de navigation, des conditions estivales. Nous avons débuté l’épreuve tambour battant mais rien n’était jamais réellement fait au classement général. La fin de notre compétition ne s’est pas jouée comme le début. Nous étions un peu moins bien par rapport à nos adversaires directs. Du coup, il a fallu être vigilant aujourd’hui et nous réussissons àmaintenir nos concurrents. C’est une nouvelle belle victoire cette année sur le circuit Figaro. On ne peut pas rêver mieux comme je l’avais déjà dit après ma victoire sur la Solitaire. Je vais me concentrer sur la Douarnenez Fastnet Solo et tenter de remporter le Championnat de France. »

Gildas Mahé : « Me voilà recordman de l’épreuve, je suis content. Il ne fallait pas craquer aujourd’hui. C’était chaud au classement général. Au passage de la bouée de dégagement, nous étions avec nos concurrents directs ce qui nous a rassuré. Nous avons ensuite assuré en essayant de ne pas faire de fautes, de grosses erreurs et tout s’est bien terminé. Nous avons encore appris l’un de l’autre avec Nicolas. C’est super de naviguer avec lui. Il y a une super entente à bord. Tout est fluide. »

0 Comments