Avant départ solitaire Figaro 2015

Gildas Mahé : rendez-vous avec l’audace

Ils seront 39 marins à prendre le départ de la 46ème Solitaire du Figaro Eric Bompard Cachemire ce dimanche à 17h05. La première étape les conduira à Sanxenxo au terme d’un parcours de 461 milles. La « Solitaire » se court en monotypie, ce qui signifie que les skippers se mesurent à armes égales. Pourtant, tous ne sont pas logés à la même enseigne et Gildas Mahé en sait quelque chose…

Une coque blanche…
C’est sans partenaire principal, avec juste de quoi fonctionner, grâce à TheBeautifulWatch.com et QUALI Confort que Gildas Mahé part sur la Solitaire du Figaro. « Si j’y vais dans ces conditions, c’est que je pense pouvoir faire quelque chose. Mon métier ce n’est pas de me vendre mais de gagner. » En effet, celui qui a remporté une étape l’an dernier et finit 2ème de la Solo Concarneau il y a quelques semaines, sa première et unique course de la saison (là encore, faute de budget) a un talent incontesté pour ce qui est de naviguer, mais se trouve fort démuni quand il faut convaincre, voire rencontrer des sponsors potentiels… Pour autant, Gildas ne se dégonfle pas, il y va, et pas pour faire de la figuration…
« Ma victoire l’an dernier, lors de l’étape Roscoff – Les Sables-d’Olonne, m’a décoincé le ciboulot. Je tournais autour depuis tellement longtemps… Tu sais que tu es capable de le faire mais ensuite il faut le faire. » Entre le dire et le faire, il y a la mer, dit le proverbe.

Une campagne de soutien
Les soutiens moraux se multiplient et même ses adversaires souhaitent que Gildas soit de la partie, mais ça ne suffit pas. « Après la solitaire 2014, je ne me voyais pas du tout rester au port et regarder les autres naviguer sur un écran alors je me suis décidé, on n’a rien sans rien. Je lance donc une campagne de financement participatif sur la plateforme fosburit afin de récolter de quoi financer une partie des frais de fonctionnement de la solitaire ».

http://www.fosburit.com/projets/projet/solitaire-du-figaro-gildas-mahe/

Solitaire 2015 : Ouvrez le ban !
Bordeaux, Sanxenxo, Concarneau, Torbay et Dieppe pour le final. Un beau parcours que celui de la Solitaire 2015. La première étape jusqu’au port espagnol de Sanxenso en est la plus courte mais elle comptera double dans les têtes. Ce sera celle qui donnera le ton, celle qui révèlera l’état d’esprit des skippers. Pour ce qui est de Gildas Mahé, sa détermination et son audace sont bien là… « Elle donnera le tempo, pour rentrer dans la course ce n’est pas mal qu’elle soit courte. Mais il ne faut pas se rater, c’est dur de se remettre d’une mauvaise première étape, dur de revenir… »
Il leur faudra parcourir 30 milles sur la Gironde avant d’atteindre la pointe de Grave, courants et bancs de sable au programme avant de gagner le large et traverser le Golfe de Gascogne vers le Cap Finisterre. Ensuite, la flotte longera les côtes espagnoles qui sont réputées piégeuses. L’approche de la Ría de Pontevedra sera la dernière difficulté, où il faudra jouer avec les déventes de la côte et les forts courants de marée pour atteindre la ligne d’arrivée de cette première étape à proximité immédiate du port de Sanxenxo.

0 Comments